Bouillant A brénnilis, nous avions 30 000 crayons de 1kg. Quand l'un d'eux était vraiment percé, le réacteur était arrêté et nous montions, de jour comme de nuit pour l'extraire afin que la cuve du réacteur ne soit pas trop contaminée et ne rejette pas trop de produits de fission dans l'environnement.
Au japon, il i a l'équivalent de 111 000 de nos crayons, par réacteur, à "l'air libre". Ils vont pourrir tout l'environnement pendant des mois, des années .
Il y a des dégâts effroyables, probablement pour plusieurs générations.
A mon avis, le plus important est de préparer quelques mesures d'urgence : préparation d'un plan de secours alimentaire d'urgence et à moyen terme vers le Japon et l' évacuation des enfants et des personnes les plus démunies vers des régions non contaminées.
En France : renforcement immédiat du plan d'implantation de moyens de production d'énergies renouvelables. .